19 septembre 2014

À 20 ans, il est vice-président de l'Uni-Met à Strasbourg

Il se nomme Sébastien Prod’homme, âgé de 20 ans et né à Mayenne, il occupe depuis septembre la fonction de vice-président de l’Uni-Met à Strasbourg, section militante locale du syndicat national de la droite universitaire créée en soutien au Général De Gaulle lors des manifestations de mai 1968.

Étudiant en deuxième année de langues étrangères appliquées, cet « enfant de la Mayenne », comme il aime à le rappeler, a présenté une liste de 8 étudiants lors des élections universitaires de mars dernier pour dénoncer « le comportement irrespectueux des « révolutionnaires de services » qui promettaient monts-et-merveilles aux étudiants en période de campagne, et qui une fois élus, venaient en conseil pour défendre un tout autre programme, voire en ne venant tout simplement pas y assister, mentant ainsi à leurs électeurs en se jouant de leur confiance. Notre démarche a plu aux étudiants, nous avions alors récolté la majorité des sièges avec un total de 67% des voix ; meilleur score depuis 20 ans pour une liste de droite. » explique le jeune mayennais qui préfère tout d’abord réussir ses études, avant d’éventuellement mettre corps et âme en politique.

Pour Sébastien, qui revient régulièrement en Mayenne, cette nomination « est une aventure humaine vraiment enrichissante, qui fait rencontrer des gens de tous horizons : étudiants, enseignants, élus locaux, élus nationaux, parents, journalistes, curieux… ». L’étudiant n’exclu pas un jour de servir politiquement le département et la ville où il a grandi, Mayenne : « peut-être un jour y serais-je amené à servir mes convictions, à promouvoir et le territoire mayennais et ses habitants, en ayant bien à cœur de donner aux mayennais l’envie de dire avec un peu plus de fierté à leurs voisins « Goutez à la Mayenne« . Nous pouvons être fiers de notre territoire. ».

Grâce à vous, "La Mayenne, on adore !", c'est 4000 visites en moyenne chaque jour et 1.110.000 de visites l'année dernière ! Merci :)